On s'est mis au composteur.

J'avais déjà fait un article sur les gestes écolos de la maison, cet article est donc une suite logique à tout cela,
on est passé au composteur.. Je vous explique tout..


letri.com


Je me suis toujours dit que j'en aurai un mais je ne savais pas trop quoi mettre dedans,je précise:

J'ai des poules donc la plupart des déchets de la cuisine sont pour elles (épluchures, restes de repas, pain sec et autres) mais finalement quand j'y réfléchis, j'ai des poules difficiles ! 
Elles n'aiment pas les épluchures de pomme de terre, les peaux de banane, melon ou pastèque, les agrumes et j'en passe, tout ces déchets partent quand même dans notre poubelle de déchets ménagers.

De plus, j'ai un grand jardin, ça en fait des déchets verts et des feuilles mortes à l'automne..Avant on faisait comme les anciens, on brulait nous même nos déchets verts au fond du jardin sans trop savoir pourquoi c'était interdit
mais je vais vous faire lire ceci :

"L'entretien du jardin génère en moyenne 160 kg de déchets verts par an et par personne.
Sachant que 50 kg de déchets verts brulés émettent autant de particules que :

-  9 800 km parcourus par une voiture diesel récente en circulation urbaine
-  37 900 pour une voiture essence
-  chauffer pendant 3 mois une maison équipée d'une chaudière au fioul performante."



 Je ne pensais pas que leurs combustion était à ce point polluante..

On a donc amené nos déchets verts en déchetterie et là c'est pas la même organisation..

Donc dans tout ça, ça faisait beaucoup de déchets que je pouvais traiter sur place sans polluer..




 Et là, deuxième coup de pouce du destin, une amie me propose de participer avec elle à un atelier compostage de 3h avec à la fin un gros cadeau : un composteur (soit en bois de 400 litres, soit en plastique de 320 litres) et son bio-sceau (à mettre dans la cuisine) le tout gratuitement !

Pour mes voisins c'est la communauté urbaine du Grand Reims qui organise ces ateliers mais il en existe partout en France, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de vos mairies ou déchetteries.





Me voilà donc partie dans la grande aventure du compostage, l'atelier a été très bénéfique...
J'avais quelques reste de l'école (n'oubliez pas, je travaille au Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire) mais je suis repartie avec ma petite liste de choses à mettre ou non...

Je vous en met un extrait pour vous faire une idée de tout ce qu'on peut éviter de jeter..




Les déchets de la maison :
  • épluchures de légumes et fruits,
  • restes de repas (pâtes, riz, pain,…),
  • marc de café avec filtre, thé avec sachet,
  • coquilles d’œufs écrasées.

Les déchets de jardin :
  • feuilles mortes,
  • fleurs et plantes fanées,
  • branchage de petites tailles,
  • mauvaises herbes, paille,
  • tonte de pelouse mais en petite quantité, fanes de légumes.

Les autres déchets :
  • essuie-tout et serviettes en papier, 
  • papier journal,
  • vieux terreau de compostage,
  • cendres de bois.


Et surtout les 4 grands  points positifs du compostage à la maison :
Réduire la quantité de déchets à collecter, transporter et incinérer sachant qu'un tiers (en poids et non en volume) du contenu de la poubelle d'un foyer est constitué de déchets organiques.
Réduire la quantité de déchets verts apportée en déchèterie.
Produire du compost, un fertilisant 100% naturel et totalement gratuit.
Lutter contre l’appauvrissement de votre terre en matière organique.


letri.com



Enfin dernière info, afin d’évaluer le volume dont vous avez besoin, il faut généralement 1 litre pour 1 m² de jardin.

Et ne vous inquiétez pas pour mes poules, elles auront toujours les restes de repas, viande et poissons, car ce n'est pas conseillé dans le composteur à cause des nuisibles..

Share this:

About Me

N'hesitez pas à me contacter pour plus d'informations.. Je réponds avec plaisir !

0 commentaires